2019, l’année pour investir dans la location courte durée en LMNP

La location LMNP est un dispositif très prisé de tous les investisseurs immobiliers. C’est un statut privilégié qui permettant non seulement d’avoir un actif immobilier productif, mais aussi un cadre fiscal très tentant.

Pourquoi investir en LMNP ? Quelles sont les conditions et les avantages ? 2019 est une année idéale pour la location LMNP. Allons voir pourquoi.

 

Qu’est-ce que le statut LMNP ?

Le statut LMNP ou loueur en meublé non professionnel, est un investissement immobilier en location meublée qui permet d’acheter un appartement qui est déjà bien équipé dans l’objectif de le louer à une tierce personne. Généralement, cet appartement fait partie d’une résidence de services sur un marché donné comme les EHPAD, les logements seniors, tourisme ou étudiants. La gestion du bien se fera par le biais d’un gestionnaire spécialisé pour une durée qui évaluée entre 9 à 12 ans et qui est renouvelable. On peut donc dire que le statut LMNP en 2019 vous donnera la possibilité de détenir un patrimoine immobilier solide qui vous permettra d’avoir des revenus en plus, nets d’impôts.

 

Quelles sont les conditions pour obtenir ce statut LMNP en 2019 ?

Selon l’article 155 IV du Code Général des Impôts, ici, (lien https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000025842432&cidTexte=LEGITEXT000006069577&dateTexte=20130607)  pour qu’un investisseur puisse prétendre au statut LMNP, pour ensuite pouvoir louer en courte durée (lien https://www.eldorado-immobilier.com), il doit respecter certaines obligations importantes. Celui qui est en loueur meublé non professionnel ne doit pas remplir les conditions d’un loueur meublé professionnel. En effet, il doit être inscrit au registre du commerce et des sociétés ou RCS, acquérir des revenus locatifs et des charges de plus de 23000 euros par an, et avoir des gains uniquement de cette activité de LMNP non d’une autre activité quelconque.

Les loyers qui sont générés à la suite de cette activité entrent dans le régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux ou BIC. Les actifs immobiliers dont on parle sont les locaux d’habitation meublés, les gîtes et les chambres d’hôtes, les résidences touristiques et hôtelières et les maisons de retraite ou résidences de service.

 

Ce qu’il faut retenir

L’investisseur LMNP en 2019 peut choisir entre un régime micro BIC ou un régime réel. Si les revenus n’excèdent pas les 32600 euros par an, il faut choisir le micro BIC. Il pourra ainsi profiter d’un abattement forfaitaire de 50%.  Il est important de préciser que le choix du régime réel est plus avantageux que le régime micro BIC car les charges qui sont générées sont supérieures à 50%. L’intérêt de ce régime est qu’il permet de déduite les charges réelles.

Pour les propriétaires de gîtes ou de chambres d’hôtes, le régime micro BIC est de mise si le revenu annuel ne dépasse pas les 81 500 euros. Ils profiteront ainsi d’un abattement forfaitaire de 71% au minimum.

Conclusion et question aux lecteurs

Le statut LMNP vous permet d’avoir une rente fiscalisée sur le long terme, un achat hors TVA, une tranquillité d’esprit quant à la gestion locative et un rendement de 4.5% annuel. Peut-on transformer un bien loué nu en meublé ? Et sous quelles conditions ?

 

L’équipe In Auris met tout en œuvre pour vous rappeler dans les 48 h suivant votre demande.