Nouvelle grille de classement hôtelier 2016

Critères, normes, grilles, le classement hôtelier 2016 évolue !

Nous vous informons de la publication ce jour de la nouvelle grille de classement hôtelier, dont l’entrée en vigueur a été fixée par le Gouvernement au 1er avril 2016. L’organisme de contrôle Inauris est à jour et prêts à vous conseiller sur les nouveaux arrêtés pour classer votre hôtel ou votre établissement.

Les nouvelles normes pour votre classement

Vous trouverez ci-après les textes correspondants :

Décret n° 2016-51 du 27 janvier 2016 relatif aux décisions de classement des hôtels de tourisme :Décret n° 2016-51 du 27 janvier 2016.

Arrêté du 27 janvier 2016 modifiant l’arrêté du 23 décembre 2009 fixant les normes et la procédure de classement des hôtels de tourisme : Arrêté du 27 janvier 2016 modifiant l’arrêté du 23 décembre 2009 fixant les normes et la procédure de classement des hôtels de tourisme et l’arrêté du 3 octobre 2014 relatif à la « distinction Palace ».

Nous vous invitons à en prendre connaissance. Nous mettrons à jours nos liens et textes très prochainement une version consolidée de l’ensemble de ces textes.

L’article 3 de l’arrêté précité du 27 janvier 2016 prévoyant que la nouvelle grille est applicable aux demandes de classement présentées à compter du 1er avril 2016, ces demandes ne pourront donc être considérées comme recevables que si l’inspection elle-même a été effectuée en application de cette nouvelle grille.

La nouvelle grille de classement hôtelier s’applique donc à toute inspection de classement effectuée à compter du 1er avril 2016.

Hôtel : un système à point revisité

Les critères de classement sont toujours classés en trois chapitres Équipements, Service au client et Accessibilité et développement durable. Cette nouvelle grille ne propose que 241critères contre 246 dans celle de 2009. Le référentiel fonctionne toujours selon un système de points.

La colonne statut du critère se réfère au caractère obligatoire ou à la carte de chaque critère. Les critères obligatoires sont notés d’un X. Les critères à la carte sont notés d’un O. Une nouveauté dans cette grille, des critères obligatoires qui ne sont pas compensables, et sont notés X ONC.

Chaque critère est affecté d’un nombre de points.

Pour être classé dans une catégorie donnée, l’hôtel doit obtenir au moins 95 % nombre de points obligatoires et un minimum de points pour les critères optionnels. Quant aux 5 % de points obligatoires non atteints, ils doivent être compensés par trois fois plus de points à la carte. Cette combinaison de points obligatoires et optionnels a été conçue afin de permettre la prise en compte de la spécificité de l’établissement ainsi que son positionnement commercial.

Le nombre de critères obligatoires a fortement augmenté

L’un des principaux reproches fait à la grille de classification actuellement en vigueur est d’avoir tiré le niveau vers le bas. Ce qui a permis le classement d’établissements dans des catégories dans lesquelles ils ne devraient pas figurer. On constate d’ailleurs une majorité de classement dans la catégorie 3 étoiles, mais avec une grande disparité dans les prestations proposées. La nouvelle grille répond à un souci d’augmenter la qualité des établissements hôteliers et a donc fortement augmenté le niveau minimum de points à satisfaire dans les critères obligatoires.

Selon la catégorie dans laquelle il souhaite postuler, l’hôtelier doit obtenir un minimum de points de critères obligatoires :

 


Grille 2009

Grille 2016

1 étoile : 141

1 étoile : 195

2 étoiles : 161

2 étoiles : 232

3 étoiles : 177

3 étoiles : 257

4 étoiles : 226

4 étoiles : 334

5 étoiles : 298

5 étoiles : 397

 

L’hôtelier peut n’obtenir que 95 % de ces points, à condition de compenser les 5 % de points obligatoires manquants par trois fois plus de critères optionnels. Ceux-ci doivent être décomptés en plus des critères optionnels demandés à l’hôtelier.

L’hôtelier doit aussi obtenir un minimum de points dans les critères à la carte ou optionnels :

 


Grille 2009

Grille 2016

1 étoile : 24

1 étoile : 25

2 étoiles : 45

2 étoiles : 47

3 étoiles : 83

3 étoiles : 87

4 étoiles : 112

4 étoiles : 109

5 étoiles : 118

5 étoiles : 118

 

Les critères obligatoires non compensables

39 points obligatoires ne sont pas compensables. Les critères obligatoires non compensables concernent la propreté. Ce sont :

9 : La tenue du personnel d’accueil doit être propre.

12 : L’ensemble constitué par l’espace, bar, la salle petit déjeuner, le salon et le hall d’accueil doit être propre et en bon état.

28 : Les chambres sont propres et en bon état (murs, sol, plafond).

60 : Le linge de lit est propre et en bon état.

61 : La literie est propre et en bon état.

76 : Tous les équipements mobiliers sont propres et en bon état.

121 : Tous les sanitaires sont propres et en bon état.

122 : Dans 100 % des chambres, sanitaires ainsi équipés : salle de bain ou de douche particulières équipées de douche ou de baignoire, WC, lavabo, eau courante chaude et froide 24 heures sur 24, robinet mélangeur, éclairage en état de fonctionnement.

128 : L’ensemble des équipements des salles de bains sont propres et en bon état.

Quand la nouvelle grille entre-t-elle en vigueur ?

Cette nouvelle grille est applicable aux demandes de classement ou de renouvellement présentées à compter du 1er avril 2016, c’est-à-dire au moment du dépôt de votre dossier sur le site d’Atout France. Le cabinet de classement Inauris vous accompagne dans toutes ces démarches afin que votre dossier soit complet et qu’il vous permette de vous classer ou de renouveler votre classement hôtelier dans les meilleurs délais.

Nouvelle grille de classement hôtelier 2016